AVA - Abolissons la Vénerie Aujourd'hui

À PROPOS

QUI SOMMES-NOUS ?

NOUS SOMMES AVA

En fin d’année 2016, excédés par les nombreux incidents et altercations qui opposent depuis toujours les équipages de chasse à courre à la population, des riverains se mobilisent pour faire naître une organisation populaire contre la vénerie au cœur de la forêt de Compiègne dans l’Oise (60).

AVA (Abolissons la Vénerie Aujourd’hui) s’étend maintenant à toute la France !

Chaque groupe AVA fonde son action sur les initiatives des habitants locaux. Des pratiques de résistance se développent spontanément sous de nombreuses formes (pétitions, vigilance de voisinage, arrêtés municipaux, etc.). Le rôle d’AVA est de les appuyer, de les synthétiser dans un projet concret et de les généraliser.

Être présents dans les villages, auprès des autres habitants, est essentiel pour pouvoir donner la parole aux intéressés et briser la chape de plomb qui pèse dans ces régions. Écouter et publier des anecdotes et des témoignages par exemple, permet de faire comprendre à tous que chaque incident (accidents de voiture, chiens de meute renversés, chevaux épuisés, animaux réfugiés et tués dans les jardins privés, altercations avec les riverains, représailles, etc.) n’est pas un fait isolé, qu’il existe bien un problème global auquel il faut répondre.

La résistance contre cette barbarie ne peut être que le fait des populations qui subissent cette pratique rejetée par 86 % des Français (IFOP/FBB 2021) !

NOTRE HISTOIRE

NOS MISSIONS : EN FORÊT ET DANS NOS VILLAGES

SURVEILLANCE

Assurer une présence en forêt et dans les villages pour documenter les chasses et leurs abus, les surveiller et intervenir quand cela est possible.

Toutes ces sorties sont régies par une Charte stricte, qui interdit toute violence, injure ou dégradation. Lors de notre première saison (2017/2018), ce sont plus de 130 habitants qui se sont relayés en forêt pour surveiller les chasses à courre près de chez eux, intervenir en faveur des animaux et dénoncer cette pratique par des vidéos et des plaintes.
En 2020/2021, ils étaient environ 700 à s’être mobilisés dans différentes forêts françaises. De nombreux animaux ont eu la vie sauve et des incidents ont pu être évités !

SOLIDARITÉ

Transformer chaque village, chaque lotissement en sanctuaire pour les animaux, et en zone interdite aux chasseurs à courre, en créant des réseaux de voisins capables de se rassembler rapidement en cas d’intrusion. De nombreux animaux ont pu être sauvés grâce à la réactivité et la bienveillance des habitants, et cela peut devenir systématique si ces réseaux sont efficaces. Sans oublier que cette méthode resserre les liens entre voisins, autour d’une perspective positive !

Avec des juristes et des associations amies, AVA offre également une assistance juridique et des conseils en cas de conflit avec les chasseurs à courre. Nos équipes sont aussi en mesure de conseiller efficacement les mairies qui souhaitent signer ou parfaire un arrêté municipal pour plus d’efficacité ou pour affronter les contestations abusives des chasseurs à courre.

SENSIBILISATION

Faire avancer l’abolition de cette pratique sur le terrain parlementaire. Les pays voisins de la France ont tous interdit la chasse à courre (Angleterre en 2005, Écosse en 2002, Allemagne en 1950, Belgique en 1995…), il est temps que la France enclenche ce processus. Depuis la création d’AVA, trois propositions de lois ont été déposées au Parlement et nous travaillons à créer un climat qui permette leur adoption. Nous assistons également les députés et sénateurs afin que le débat se fasse de manière éclairée, pour enfin interdire la pratique de la chasse à courre.

NOTRE CHARTE

À ses débuts, AVA n’était encore qu’une bande d’amis déterminés, aux méthodes artisanales. Nous sommes aujourd’hui une organisation nationale regroupant plusieurs centaines de personnes. Mais la méthode AVA, sa ligne générale, reste la même et chacune de nos victoires vient rappeler sa justesse.

Comme toute chose a une part d’universel, nous la publions ici, en espérant qu’elle puisse inspirer de nouvelles initiatives partout en France.

CHAQUE VILLAGE, CHAQUE QUARTIER DOIT S'ORGANISER. TOUS ENSEMBLE, PROTÉGEONS LA FORÊT ET SES ANIMAUX !