L’ONF cible trois personnes et leur réclame 55.000€ !


 

 

La répression contre le mouvement AVA vient de passer un palier. En pleine vacances, l’Office National des Forêts, représentant de l’Etat, assigne 3 personnes au Tribunal de Grande Instance de Compiègne et leur réclame pas moins de 55.000 euros. 

La raison ? La présence de gens en forêt aurait empêché les veneurs d’effectuer le plan de chasse, et aurait causé à l’ONF un « déficit d’image ». Le choix de personnes assignées et quant à lui tout à fait arbitraire et vise à faire d’eux « des exemples » pour intimider tous les autres.


Le timing choisi pour cette attaque n’est pas sans rappeler des lois votées en pleine nuit au Parlement tout récemment et dénote du caractère politique de cette assignation.
Le dossier fourni par les avocats de l’ONF est d’ailleurs d’un amateurisme étonnant : c’est une compilation d’accusations sans preuves, et de plaintes n’ayant pas abouti au pénal, la plupart sans réel lien avec le motif de l’assignation (toutes les pièces ici : http://ava-picardie.org/wp-content/uploads/2018/08/assignation_ava.pdf)

En clair, nous avons ici à faire à une tentative d’étouffement, téléguidée d’en haut, contre un mouvement populaire qui gêne et qui se répand comme une trainée de poudre. Depuis avril, une quinzaine d’antennes AVA se sont créées dans tout le pays et des habitants, toujours plus nombreux, s’organisent pour faire respecter leurs droits à la quiétude face aux abus des veneurs.

Tous les habitants et usagers des forêts, les amis de la Nature, les démocrates, les progressistes, les élus des campagnes, les artistes et intellectuels engagés doivent faire front pour défendre ce mouvement authentiquement populaire qu’est AVA ! Ensemble, nous devons faire échouer cette manoeuvre anti-démocratique ! 

Chacun dans votre domaine pouvez agir efficacement : 
– Faites un don et partagez la cagnotte de soutien (https://www.leetchi.com/c/frais-de-justice-ava),
– Prenez position publiquement, interpellez votre public ou vos représentants,
– Rejoignez les habitants en forêt près de chez vous (liste des groupes ici)!